L’affiche (1) : Centre Pompidou

Image

 On affiche n’importe quoi sur nos murs aujourd’hui. La preuve.

Lire la suite

Petit président deviendra grand

Pedro_Carlos_de_Bourbon_e_Bragança

L’infant Pierre-Charles de Bourbon et Bragance, par N.-A. Taunay, (1785).

« Quand j’étais petit, on m’a dit que n’importe qui pouvait devenir président. Je commence à le croire. » Clarence Darrow

Lire la suite

Avignon de mal en Py

Crédit : Ingo Mehling

Crédit : Ingo Mehling

La nouvelle est tombée après le premier tour des élections municipales : la cité des Papes a dérapé. Le Front national y est arrivé en tête. Depuis, tout le monde est sur le pont. Vous pensiez peut-être jusqu’à présent que sur le pont d’Avignon, on y danse, on y danse… Mais non, non, non ! Erreur ! Revoyez vos classiques, désinvolte lecteur, car désormais, sur le pont d’Avignon, on y pense tous en rond. Nuance ! Lire la suite

Jacques Le Goff: en quête d’intelligence avec le passé

B_Facundus_191v

Le Dragon donne sa puissance à la Bête, Apoc. XIII, illustré par cette copie du Beatus de Liebana (VIIIe siècle) par Facundus (XIe). Jacques Le Goff y voyait l’illustration d’un véritable ébranlement artistique au cœur du Moyen Âge.

Eloge funèbre de l’historien Jacques Le Goff.  Lire la suite

Résurrection en direct

segolene-royal

Nul n’y résiste. Hier soir, les Français redécouvraient avec stupeur quelque chose qu’ils croyaient depuis des lustres disparu : là, devant eux, le sourire ineffable, celui « du Chat de Chester »1, occupait tout leur écran… Je veux parler, évidemment, de la grande bouche étincelante de Ségolène Royal. Lire la suite

Chroniques colombiennes (3) : Mas Anécdotas

DSCN3682

La suite des aventures de SOJ en Colombie.  Lire la suite

¡ Gracias, presidente !

10153608_10152752162851632_1630266279_n

Adolfo Suárez, à gauche, s’adonne à une activité réprouvée par la loi et la morale en compagnie de son rival, le socialiste Felipe González. Autre temps, autre mœurs.

[…] Está el hoy alerto

Al mañana, mañana al infinito

Hombres de España: ni el pasado ha muerto

No está el mañana – ni el ayer – escrito.

 

[…] Aujourd’hui attend

Demain, et demain veille l’infini

Hommes d’Espagne ! Le passé n’est pas mourant

Ni demain, ni hier, ne sont écrits. Lire la suite

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 358 followers