Demain, Marianne enlève le bas

Eugène_Delacroix_-_La_liberté_guidant_le_peuple

Le tableau ringard de Delacroix mérite une petite mise à jour

Le nom d’Ina Shevchenko est désormais connu : c’est celui de cette allumée d’Ukraine qui nous fait profiter de sa charmante poitrine à chaque fois que le patriarcat fait mine d’être encore en vie. On pourrait la remercier ; un tel spectacle, fréquent, et gratuit qui plus est, c’est presque Noël tous les jours. Oh, bien sûr, elle gueule un peu, la bougresse ; disons que c’est sa façon de nous faire payer le plaisir des yeux.

Mais figurez-vous qu’un haut gradé parmi les cons s’est piqué de nous en coller une copie silencieuse sur les nouveaux timbres. L’affaire « fait polémique », comme on dit si élégamment aujourd’hui. Une Femen pour symboliser Marianne, voyez-vous, ça fait mauvais genre. Le dessinateur qui a créé ce nouveau timbre explique de son côté que Marianne aurait forcément été Femen au fond, ajoutant que le féminisme est une valeur républicaine – Liberté, Egalité, Féminisme, un triptyque tout de même plus in que l’ancien trop sclérosé.

Comme d’habitude, on s’indigne d’un côté tandis qu’on se drape dans sa superbe de l’autre. D’un côté l’appel au boycott, de l’autre les trompettes et les larmichettes. D’un côté les jérémiades, de l’autre les trémolos. Encore une fois, personne n’en rit. Personne ne se dit que la connerie bat record sur record et que c’en devient hilarant ; personne ne voit l’ironie dans le fait que les plus ardents féministes soient dorénavant les hommes. Aucun d’entre eux, d’ailleurs, n’ose afficher son plaisir de voir des paires de seins gracieusement offertes à la vue par la petite bande de timbrées qui s’appelle Femen ; soit ils les jugent indécentes, soit ils louent leur combat pour l’égalité. A croire qu’ils le font exprès.

Mademoiselle Shevchenko s’est félicitée d’apparaître désormais sur toutes nos enveloppes, s’imaginant du coup que « tous les homophobes, extrémistes et fascistes » devraient désormais lui « lécher le cul pour envoyer une lettre ». Ça ne me dérange pas plus que ça, mais c’est inexact, puisque le timbre ne représente, sobrement, que son buste, ce qui fait que j’aurais plutôt à lui lécher l’occiput, et il faut bien reconnaître que le plaisir en serait réduit.

Entre une "image dégradante de la femme" et un "symbole de la lutte féministe", je n'arrive plus à savoir si une paire de seins, c'est bien ou non.

Entre une « image dégradante de la femme » et un « symbole de la lutte féministe », je n’arrive plus à savoir si une paire de seins, c’est bien ou non.

Je n’ai jamais été particulièrement attaché à Marianne, aussi je me soucie peu de savoir si son visage est celui d’une demeurée d’Ukraine ou d’une autre. J’aurais même ri de bon cœur si le dessinateur avait réalisé son projet initial : un visage mêlant celui de Roselyne Bachelot et de Christiane Taubira – imaginez un peu la gueule de la République ! Une espèce de belle-mère adipeuse maquillée comme un camion volé, est-ce qu’on n’aurait pas eu de quoi se fendre la poire ? L’idée n’a pas dû aboutir ; ce sont en effet des lycéens qui ont choisi le nouveau timbre (pourquoi, ça c’est un mystère), ils étaient un peu jeunes pour subir ça.

La nouvelle tête de Marianne n’est pas laide, en fin de compte. Et puis, traditionnellement, elle a le déshabillage facile. Je ne pense pas que Shevchenko apprécie tellement le fait d’être désormais le symbole de la mère patrie, de la mère nourricière (parce que c’est ça, Marianne, il faut le rappeler), mais quelqu’un que réjouit la perspective de se faire lécher le cul par des homophobes n’est pas à ça près.

Toute cette histoire est finalement bien futile. Et elle reflète si bien cette époque défaillante que je ne peux que m’en réjouir. Rendez-vous compte : le symbole de la République française est une militante à demi fada qui s’amuse à enlever le haut au moindre pet de travers des hommes. Il faut vraiment qu’on n’ait plus honte de rien pour s’en enthousiasmer ou s’en indigner.

Eric Campagnol

Publicités

À propos leclubdessaumons
http://www.facebook.com/clubsaumon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :