On n’abolira jamais la bêtise

Federico Felini, "Amarcord"

Federico Felini, Amarcord

Pour qui connaît ou a entendu parler du milieu associatif dédié au monde de la prostitution, le récent débat sur la pénalisation des clients de la prostitution a de quoi irriter. D’un côté nous avons des défenseurs du bois de Boulogne qui n’ont jamais mis un pied qu’au Carlton, de l’autre, des défenseurs d’un nouvel ordre moral qui n’entendent rien, ni à l’ordre ni à la morale.

Il est évident lorsqu’on aperçoit la misère psychologique, sanitaire et matérielle des travestis de nos périphéries (40% d’entre eux ont le SIDA), qui subissent vols, viols et violences, qu’il serait nécessaire de leur venir en aide. Quand on aperçoit ces bourgeoises de la ribauderie en camion, véritables petits chefs d’entreprises, parfois mariées, souvent obèses et âgées, quand on voit leurs clients, banlieusards venus s’encanailler, vieux pervers sur la touche, pauvres célibataires, on se doute que tout ce beau monde rit jaune.

Les médias nous ont largement informés, par le détour d’enquêtes et d’interviews, de la réalité vécue de la prostitution en France et à l’étranger. La majorité, au nom des femmes, veut l’abolir. Ce qui est fort louable, au nom des femmes, et des hommes aussi d’ailleurs. Mais pourtant ce projet, tenu par des personnalités arrogantes et moralisatrices, demeure incohérent, inepte et aussi grossier que les réactions qu’ils suscitent.

Comme c’est toujours le cas, ces bas politiciens, incultes et grossiers, se sont à nouveau saisis d’un problème de société contre lequel luttent depuis longtemps associations, Eglises, collectifs. Ceux-ci ont acquis une expertise réelle et réaliste, de l’expérience, et la conscience que toute entreprise s’ancre dans le temps et le consensus. Mais notre téméraire monde politique a, comme toujours, la solution dissuasive, définitive et immédiate pour tout régler : la loi et les taxes, ces deux mamelles généreuses de l’Etat-providence.

Ce gouvernement de traînes-décrets et ce Parlement de gratte-papiers, tous deux tortionnaires de l’intelligence et du bon sens, persistent à exhiber sans pudeur leurs contradictions, assis sur leur gros cul plein de bonne conscience.

Comment peut-on prôner le libre amour et un libertinage de petits bourgeois d’un côté, et s’en prendre de l’autre aux losers de la chasse au plaisir ? Il n’y a guère de places que tarifées, dans la « grande arène du sexe »[1], pour les vieux, les pauvres, les laids, les marginaux, etc. Comment peut-on s’en prendre aux pervers qui viennent abuser de la dignité des femmes et des hommes, quand par ailleurs, la pornographie la plus outrancière se déverse chaque jour à travers les productions médiatiques ?  Il y a cinquante ans, on interdisait la pornographie et on surveillait les maisons closes. Aujourd’hui c’est l’inverse qu’on veut faire, remplir la bouteille à la nausée mais fermer le goulot. Gare aux éclaboussures.

On ne peut prôner un ordre moral quand on n’a cure ni de l’ordre ni de la morale. On ne peut, au sein d’une même majorité, prôner à la fois la marijuana, le sexe dès le plus jeune âge, la pornographie pour tous, et en même temps s’indigner des perversités qu’on engendre. On ne peut être conservateur sur certains points et libéral sur d’autres. Sauf si l’on cherche autre chose que ce que l’on annonce.

Il est en effet bien plus raisonnable de croire que notre gouvernement agit par intérêt avec le problème des mœurs tarifées comme il le fait pour la cigarette en matière de santé : autoriser mais sanctionner durement par le discours, et surtout par les taxes. Ici encore, la pipe et le mégot se retrouvent dans le même sac.

Une taxe bien plus profitable serait celle qui sanctionnerait la bêtise. Ce serait l’une des rares occasions pour le Parlement de montrer l’exemple. Mais si ce n’est pas possible aujourd’hui, ne renonçons pas à espérer que ce jour viendra, lui aussi.

Alexandre Pâris


[1] Horace, Satires

Publicités

À propos leclubdessaumons
http://www.facebook.com/clubsaumon

One Response to On n’abolira jamais la bêtise

  1. Poisson pané says:

    Point de vue très intéressant !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :