Chroniques colombiennes (1) : Otro país, otra vida

1624666_10152218847238249_1163574025_n

©SOJ

Notre ami SOJ nous a quittés pour une mission à durée indéterminée en Colombie. Il vient en bénévole enseigner le français dans un petit village perdu dans les terres. Et, comme il ne nous oublie pas, voici son premier récit d’expédition. 

En cas de voyage impliquant un changement de continent et un séjour de longue durée, il est recommandé au voyageur de se départir autant que possible de sa culture. Comprendre : mettre de côtés les idées reçues, la façon de voir les choses chez soi et de raisonner. Les laisser dans la valise une fois celle-ci vidée, ils en ressortiront bien assez tôt. D’aucun diront que c’est une évidence, sans doute, mais c’est plus facile à dire qu’à faire.
Qu’on se rassure, ça n’empêche pas de bien arriver et d’être bien accueilli, ici, dans cette contrée d’Amérique latine. Et il est ainsi amusant d’expérimenter certaines situations en songeant aux significations qu’elles prendraient chez nous, alors même qu’elles sont banales ici. Exemple : ouvrant pour la première fois le frigo dans lequel je serai amené à trouver régulièrement de quoi me sustenter, la première chose que je vis fut un ananas (
piña espagnol)…Hasard ou réalité scientifique? Mais allez expliquer, dans un espagnol encore hésitant, qu’en France ce fruit est devenu objet de polémique… Non, n’est-ce pas, il vaut mieux renoncer.

Passons au cadre : un village en altitude, traversé par une ancienne ligne de chemin de fer, entouré de montagnes plus hautes encore, avec un terrain de jeu sur la place de l’église – occupé assidûment chaque soir pour le foot ou le basket -, quelques petits commerces essentiels, et les véhicules de tout type : voiture, moto et… chevaux. Belle surprise la première fois que s’offrit à mes yeux le spectacle des caballos côtoyant les 4X4. Question climat, c’est tout à la fois prévisible et surprenant : le soleil tape fort, même si on ne le sent pas, je l’ai appris à mes dépends les premiers jours. Il valait mieux, cela dit, commencer par là, avant le début des tâches à accomplir. Il peut faire très chaud, et pour peu que l’on marche, les montées étant inévitables, toute promenade devient un parcours de santé efficace. Mais dans une même journée peuvent à la fois rayonner le soleil et tomber des trombes d’eau qui refroidiront l’atmosphère, peut-être un peu trop… Enfin, le tout est de le savoir et d’anticiper. C’est ça aussi, de vivre plus près des nuages.

En ce qui concerne l’alimentation, le pollo (poulet) se décline à toutes les sauces, par voie de conséquence les œufs aussi. On trouve également une grande richesse de fruits, dont sont tirés des jus vraiment 100% purs, eux. A titre d’exemple : prendre une mangue comme on prendrait sa pomme au goûter – ou durant l’épreuve de rédaction de six heures, pour ceux dont les études comportent ce genre d’exercice – est fort agréable. Bien sûr il faut aimer. Aux jus de fruits s’ajoutent les inévitables cervezas et l’aguardiente; évidemment, la variété est moindre, mais encore une fois, nous sommes ailleurs.

Avant de conclure ce petit aperçu, un mot des tâches évoquées un peu plus haut : dans un autre village situé non loin, une école avec 120 enfants de 3 à 11 ans répartis en 6 niveaux. Objectif : leur apprendre le français – les rudiments pour les plus jeunes -, et contribuer également à l’apprentissage de l’anglais. Vaste programme, mais avec des élèves désireux d’apprendre, et dont la bonne volonté viendra sûrement à bout des difficultés telles que par exemple la prononciation des lettres de l’alphabet « Non, le u ne se dit pas –ou! C’est Jeudi, pas Joudi… -e+u = Eu

– C’est la même chose que pour prononcer –e alors?

– Non… pas exactement, c’est-à dire que … La cloche sonne! » .

Bref, un bon jugo (jus) d’ananas pour se requinquer, et c’est reparti.

iHasta luego!

1743214_10152218847198249_595072643_n

La ville de Bogota, ©SOJ.

SOJ

Publicités

À propos leclubdessaumons
http://www.facebook.com/clubsaumon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :