Résurrection en direct

segolene-royal

Nul n’y résiste. Hier soir, les Français redécouvraient avec stupeur quelque chose qu’ils croyaient depuis des lustres disparu : là, devant eux, le sourire ineffable, celui « du Chat de Chester »1, occupait tout leur écran… Je veux parler, évidemment, de la grande bouche étincelante de Ségolène Royal.

Que faisait-elle sur le plateau de TF1, elle qui avait disparu du paysage politique après le double revers de la présidentielle de 2007 et des législatives de 2012 ? Elle venait montrer à la France entière qu’elle pouvait encore vibrer.

Sortie du tiroir par son ex de Président, s’étant délectée de la disgrâce du Rottweiler, ses camarades socialistes ayant échoué avec brio, mais cela sans elle, c’était l’heure de son grand retour. Peu importe les résultats en fin de compte, Ségolène pouvait rayonner enfin, et enfin irradier la France de ses vibrionnants sourires. La maman de tous les petits Français allait désormais reprendre le conte merveilleux là où elle l’avait si brusquement laissé, un soir de victoire pour son camp, mais de douloureuse défaite personnelle.

La France, elle l’aime sans limite, comme un fils prodigue en échec scolaire. « La France a du talent », clame-t-elle. C’est pas sa faute, c’est son prof qui la comprend pas. La France est plus grande que tout, mais Ségolène Royal rêve encore de la couver, peut-être de lui donner le sein.

« Si la politique était moins politicienne… », lance-t-elle avec compassion ; mais elle ne finit pas sa phrase. Le rêve Royal défile sous nos yeux. C’est scintillant et seul le grésillement de sa voix peut parfois rompre le charme. Son visage est céleste, sa voix vulgairement tellurique, du râpé de gravât concassé, traînante, au ras de tous les chemins de France. Son flux disgracieux n’en est pas pour autant dépourvu de sentiments harmoniques, il suinte tout un bagage d’émanations prophétiques, de frissons patriotes.

Ségolène Royal est un être totalisant. Elle dévore le temps, ou plutôt n’a de cesse de le digérer, encore et encore ; c’est un monstrum de régénération. Elle est l’espoir incarné. Que dit l’espoir, à tous ses petits téléspectateurs adorés, ses choupinous à la crème ?« On est aujourd’hui et demain. »

Bonaventure Caenophile

1 Cf. Le sourire à visage humain, Philippe Muray.

 

Publicités

À propos leclubdessaumons
http://www.facebook.com/clubsaumon

2 Responses to Résurrection en direct

  1. Ping : Le retour de Ségolène Royale sur le devant de la scène politique | Camille Dalmas

  2. Ping : Article sur le retour de Ségolène Royal sur le devant de la scène politique | Camille Dalmas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :