Sacerdoce et modernité : Cachez ce célibat que je ne saurais voir

Giovanni Battista Tiepolo, "La Tentation de saint Antoine",  v. 1725 (Pinacothèque de Brera, Milan)

Giovanni Battista Tiepolo, La Tentation de saint Antoine, v. 1725 (Pinacothèque de Brera, Milan)

Plusieurs contributions de ce site ont justement noté le paradoxe que représente dans la société moderne, l’omniprésente disparition du sexe. Pour ceux de mes lecteurs qui n’auraient pas eu l’occasion de lire la prose des copains, premièrement allez-y ou j’te tape, et deuxièmement, comme je suis sympa (je me permets d’insister dans l’improbable éventualité que mon lectorat comprenne de jolies femmes célibataires : je suis sympa), voici un résumé de l’argument. Lire la suite

Publicités