Du commerce érotique (1) : De l’hygiénisme social à la Bourse de Francfort

beate

Beate Uhse en 1937, (alors Köstlin) première femme aviateur à faire de la voltige. Elle a alors 17 ans.

Jean-Suie Fortaise nous fait découvrir les dessous du sex-shop. Avec un mélange d’humour et de sérieux dont nous lui savons gré. 

Lire la suite

Publicités

Vivisection de la télévision

secretstoryIl est étonnant, ce visage qui regarde vers moi. Une petite bouche crispée aux lèvres à peine remuantes, aux coins fendus de rides soucieuses, des yeux trop maquillés qui s’écarquillent, des cheveux très blonds au soigneux brushing. Il est très difficile de savoir Lire la suite

Fesse-moi si tu peux

Max Ernst, "La Vierge corrigeant l'enfant Jésus", Museum Ludwig, Cologne, photo Stadt Köln, Rheinisches Bildarchiv © Adagp, Paris 2008

Max Ernst, La Vierge corrigeant l’enfant Jésus, Museum Ludwig, Cologne, photo Stadt Köln, Rheinisches Bildarchiv © Adagp, Paris 2008

La condamnation récente, par le tribunal de Limoges, d’un père de famille qui a eu le malheur d’administrer une fessée déculottée à son enfant, provoque des réactions aussi bien enthousiastes (ce qui n’est pas notre cas) qu’hilares (ce qui l’est nettement plus). Lire la suite

Splendeurs et misères des testicules

Fini de rire. (© Free Software Foundation, Inc.)

Fini de rire.
(© Free Software Foundation, Inc.)

Eric Campagnol s’intéresse aujourd’hui aux nouvelles pratiques sexuelles, et à leurs conséquences, on l’imagine hilarantes, sur l’avenir. Lire la suite

Panorama de la culture geek (5) : Lara Croft est une femme !

Lara_Croft

Fantasme sexuel pervers ou aventurière attachante?

L’affaire est maintenant un peu vieille, mais elle n’en est pas pour autant inintéressante et encore moins inactuelle. Il y a quelque temps, une jeune gameuse, Mar_Lard, s’était fendue d’une série d’articles très pertinents pour dénoncer le sexisme dans la culture geek. La liste ignoble de faits encore plus immondes parle d’elle-même : le machisme tendance pervers est une réalité sur le Net et dans les communautés de gamers. Lire la suite

Le patriarcat, voilà l’ennemi !

Rosie the Riveter.jpg en noir

« Rosie the Riveter », icône féministe

« Le patriarcat, voilà l’ennemi ! »

Tel est le cri de ralliement de tous les plus sinistres crétins en mal de combats postiches et d’oppositions en carton. Il ne se passe désormais plus une seule journée sans que des groupes de pression divers, accompagnés de l’épaisse ribambelle des plus dodus têtards de bénitier médiatique, ne se pressent au grand plongeoir des idées reçues pour sauter, tête la première, dans le tonneau des Danaïdes de leurs liquéfiantes rengaines, et nous éclabousser de leur verdâtre et vaseux catéchisme, tenant très fort à nous rappeler, dans l’éventualité difficilement concevable où leurs épuisantes faridondaines seraient tombées dans l’oreille de quelque bienheureux sourd, tout le mal qu’ils pensent du « patriarcat », terme qui suscite davantage leur haine à mesure qu’ils finissent tout à fait de ne plus en comprendre la moindre dimension… Lire la suite

Féminisme 2.0

Monet femme à l'ombrelle

Femme à l’ombrelle tournée vers la gauche; par Monet, 1886, tempera sur carton, Musée d’Orsay, Paris.

L’internet vient frapper à ma porte : des harpies, me dit-on, se disputent le gâteau médiatique, Femen contre Antigones. Que se passe-t-il donc en France ? De ma petite montagne de Buda, je m’interroge sur l’avenir des femmes, l’avenir du féminisme mais surtout le sens qu’il faut donner à ces éclats de voix. Je ne sais si Virginia Woolf ricanerait ou se retournerait dans sa tombe devant la violence des unes et l’auto-flagellation des autres, elle qui se satisfaisait d’avoir ses livres, son libre-arbitre, 500 pounds a year and a room of one’s own… Lire la suite